Abstract paintings - Abstract Landscapes - Landscape Paintings - Abstract landscape paintings
 

Recommander à un ami    Ajouter à favoris   
    Español
   English    Français   Italiano   Deutsch    日本語
Critiques

 


Critiques:

Pour Ana Cabrera Grohs, l’acte de peindre représente un voyage, une aventure à l’intérieur du règne de l’expérience personnelle, de la sensation et de l’émotion. Bien que ses créations soient délibérément abstraites, elles se réfèrent à différents moments de la vie de Cabrera Grohs, aussi bien intérieurs qu’extérieurs et qu’elle communique aux spectateurs non seulement à travers l’art en soi sinon à travers l’acte de créer cet art.
Son inspiration trouve sa source dans une multitude de formes et d’origines diverses, et c’est le processus d’appréhender ces inspirations et de les matérialiser en art qui donne une signification à son travail.
Oui, ses peintures enrichissent visuellement les vies de tous ceux qui les voient, mais elles aussi sont enrichissantes du point de vue intellectuel, spirituel et psychologique.

Beauté, découverte, croissance, connaissance, évolution : ces qualités et beaucoup plus, sont incarnées dans les œuvres d’art de Cabrera Grohs. Chaque peinture qu’elle créée révèle une histoire et se dresse comme un témoignage esthétique de vie ainsi qu’elle l’expérimente. Son art possède un signifiant spécial pour elle, bien sûr, mais offre à vous aussi spectateur, puisque vous êtes invité à participer à sa vision, les possibilités à trouver ce signifiant spécial pour vous-même.

Alan Bamberger, 2008


 

L’art de Ana Cabrera Grohs est une expression vibrante des sentiments intérieurs de quelqu’un qui a beaucoup à dire, qu’elle a trouvé un chemin pour le dire et qu’elle ne doit rien à personne.
Ana peint à partir de son cœur et son cœur est rempli de couleurs, de vie et de vibration. Si vous accrochez une de ses peintures au mur, ce n’est pas seulement une toile de quelque chose, c’est une partie de l’artiste qui vous parle et élève votre esprit lorsque vous la regardez.
Comment capter la vie et les émotions ? Ana a trouvé le chemin. Elle a un grand futur et son travail gagnera en importance à chaque fois qu’un nouveau public aura l’occasion de le voir.

David Phillips, 2008
Directeur de magazines – Fine Art Registry


 

Ana Cabrera Grohs et sa manière particulière de capter la lumière et la signification du mouvement de l’existence, créée des représentations du monde qui, lors d’une 1ère approximation se déclarent vertigineuses dans certains cas, et se retournent sur elles-mêmes, tranquilles dans d’autres cas.
On devine cette suspicion lorsqu’en regardant plus attentivement surgissent les voix et les silences installés dans les couleurs et les figurations.

Un cadre qui croise un abîme sans arriver à être ce qu’il devrait : une porte. L’homme passe, disait Blanchot : « il passe toujours… mais en passant il crie… ce n’est pas un cri : c’est le murmure du cri ".

L’exubérance des rouges et des bleus croisés avec une palette de grande ouverture, démontre un esthétisme de sa particulière voix intérieure, soutenu par le jaune ou dans l’apparente tranquillité de ses paysages protégés par un ciel limpide. Je dis apparente, parce que du chaos de quelques unes de ses abstractions, transmigrent les formes qu’elle imprime ensuite à la nature et aux figures humaines.

L’ordre qu’elle leur confère vient d’en haut et ses personnages regardent la lumière de dos (Initiation), semblable à la conception platonicienne du mythe de la caverne. N’est-ce pas dans le contraste que se débat le mieux ce petit espace de silence, entre la parole non définie et la présence des femmes assises, comme dans un état de contemplation ?

Le tableau du lys qui marque le centre est-il une restitution ? Délicatesse entre les forces de la nature exubérante ; perturbation que cette installation de la figure humaine regardant l’entrée de la caverne, lieu mystérieux en lui-même ; peut-être la transposition poétique du mythe de l’origine avec la présence de l’indéfini et la conjugaison, à un autre moment de la série de la nature et de son projet manifeste.

Pourtant ses tableaux entrent dans une unité du sentiment sensuel avec le spirituel. Unité en rien paradoxale, si non, coexistence harmonieuse, pleine, où quelquefois une hésitation apparaît. La vitalité et la force du tracé et des couleurs cassent la routine en elle-même, ordonnant le silence de la peinture dans son meilleur lieu. Les métaphores donnent de la profondeur à l’immédiat, et dans la certitude que sa vision du monde nous propose, un autre décodage.

Julia Rocha, 2007


L’art, dans Tout ses manifestations, exige une contemplation spéciale comme étant une possibilité modificatrice de la condition humaine. Pour que cela survienne nous devons trouver la clé avec laquelle le besoin de dire se propose inévitable dans le geste avec la couleur et la matière. Et celui qui exécute ce geste, risque toute sa vie jusqu’à la plus douce caresse.

Je crois que l’œuvre de Ana Cabrera Grohs la montre de cette manière, signifiant avec force les images qui l’habitent, comme une artiste tenace. En pleine conscience et optimisme, ses œuvres transmettent la vitalité d’une artiste particulière, d’une nature fertile qui construit toujours en synthèse expressive louable.

Tout en jouant à transformer en métaphores l’intensité, Ana Cabrera Grohs décide d’incessantes recherches de lumière, de vie et la rencontre avec d’autres révélations. Son projet est une décision éthique, conséquente avec le sensible, duquel tous les jours la terre nous donne un renouveau.

Luis Debairosmoura, 2006

 Haut de page         


Accueil | Biographie | Expositions | Récompenses | Critiques | Galeries | Contact | Liens | Liens sur l’art

Aucune partie de ce site ne peut être reproduite sous quelque forme que se soit, sans l’autorisation écrite de Ana Cabrera Grohs.
 Tous droits réservés.

Référencement naturel :: division1.com.ar :: Positionnement web